Mers Australes - Une mission scientifique en antartique

PORTRAITS DE SCIENTIFIQUES

Eric Tavernier

dsdssd


Lieu d’exercice
Université du Littoral Côte d’Opale


Pour quelles raisons embarquerez-vous à bord de la campagne CEAMARC ?

Echantillonnage principalement de l’ichtyoplancton et des poissons pélagiques, conditionnement (alcool, azote liquide, congélation…) selon les méthodes d’analyses ultérieures : bar-coding, lipides, isotopes stables…

Quels sont vos domaines de recherche actuels ?

Déterminer les conditions de survie des larves de poissons en fonction des ressources nutritives : analyse des lipides comme indicateurs de bonne condition alimentaire ou de stress alimentaire.
Contribution à l’étude des niveaux trophique des poissons par l’utilisation des isotopes stables.


En quoi votre recherche s’inscrit-elle dans une problématique plus générale développée par votre équipe ?


Cette recherche s’inscrit dans le programme ICOTA (Ichtyologie Côtière en Terre Adélie, Responsable P. Koubbi) et principalement pour l’étude du fonctionnement de l’écosystème pélagique du plateau continental Est-antarctique.

- définir le rôle du micronecton (euphausiacés et larves de Pleuragramma antarcticum) dans le réseau pélagique par rapport au reste du zooplancton et des prédateurs supérieurs.
- comprendre le fonctionnement océanographique des eaux de surface du plateau continental est-antarctique

Développer des suivis à long-terme pour étudier l’impact des changements climatiques sur le milieu marin.

Éric Tavernier

Zoom /ressources/ressource_146.jpg

Éric Tavernier

Eric Tavernier

Zoom /ressources/ressource_220.jpg

Eric Tavernier